Précédente Suivante
+ Commentaires - 2007-10-22 18:23:49
Nous sommes le 28 juillet, mon sommeil est écourté par le réveil de mon portable. Il n’est que cinq heure du matin. Je ne peine pas à me lever, à engloutir un bol de chocolat froid, il fait déjà bien assez chaud dehors. La température doit avoisiner les 25 degrés. Je pars, j’arrive, m’y voilà, je n’ai qu’à attendre ce fameux soleil, qui finira par sortir de la mer… En attendant je rêve, j’imagine, tout aurais été plus beau si tu avais été à coté de moi. Mais le soleil fait son apparition et je suis toujours aussi seul, du moins pas dans ma tête. Des larmes atteignent mes yeux, la scène est trop belle, le rêve aussi. La mer, calme jusqu'à présent, se met à s’agiter tout doucement. Je rêve encore. Mais bientôt le soleil brulera le ciel et mes rêves. Je ne redeviendrais alors qu’un simple vacancier parmi tant d’autres espérant repousser l’heure de retour à la vie active le plus loin possible…